Élections : Patrick Capolsini réélu Président de l'UPF pour une seconde mandature

Actualités ,

Le conseil d’administration (CA) récemment élu a procédé le 13 avril à l’élection du Président de l’Université et du vice-président du (CA).

Le Professeur Patrick CAPOLSINI est reconduit dans ses fonctions pour une nouvelle mandature de 4 ans. Il a recueilli 25 voix sur les 29 membres du conseil d’administration présents ou représentés. Jean-Paul PASTOREL, Professeur en droit public est lui aussi réélu en tant que vice-président du conseil d’administration.

 

Un engagement au service de la formation et de la recherche en Polynésie

Professeur des universités en informatique, Patrick CAPOLSINI est investi depuis 1994 dans le fonctionnement de l’établissement. Il a assuré la mission de mise en œuvre du centre de ressources informatiques puis est devenu directeur du département STS.

Vice-président du conseil d’administration dès 2011, il a accompagné le déploiement de la stratégie politique de l’UPF. Élu président en 2017, il inscrit cette seconde mandature d’une part dans la poursuite des engagements de son premier mandat : poursuite de la structuration du site en matière de recherche et d’innovation (RESISPOL, AMI PIOM), adaptation de la carte des formations aux enjeux du territoire, déploiement des actions en faveur de la vie étudiante et de campus, et modernisation de l’établissement, notamment par la transformation impulsée par le Schéma directeur du numérique.

 

Un élan renouvelé pour inscrire l’UPF dans son écosystème local, national et international

Un nouvel élan est donné aux projets portés par l’équipe de la présidence autour de Patrick Capolsini pour amplifier et renforcer l’inscription de l’UPF dans son écosystème local, national et international.

Ainsi, cinq axes irrigueront l’action politique et stratégique des prochaines années :

  • Former les étudiantes et étudiants aux enjeux de demain, construire une offre de formation adaptée à leur avenir, aux besoins de la société, à ses transitions, ici en Polynésie française, mais aussi au-delà, et les inciter à construire, avec leurs enseignants, « leur » université.
  • Poursuivre le développement de l'université et son ancrage à toutes les échelles où se portent les défis de la Polynésie française : maillage territorial plus visible, zone Asie-Pacifique et à l’international, lien avec l'Europe et la métropole.
  • Penser la Recherche et l'Innovation dans toutes ses facettes et soutenir son déploiement, pour la production de connaissances, l'intérêt général, et comme un acteur central de développement du fenua, de son savoir expérientiel à valoriser.
  • Soutenir le fonctionnement agile, la modernisation de nos organisations, en maintenant le climat de confiance et de solidarité, en améliorant la qualité de vie au travail pour un fonctionnement harmonieux de notre communauté.
  • Faire partager nos valeurs et renforcer l'ancrage de l'université au cœur du fenua, tout en favorisant notre visibilité et la prise en compte de nos spécificités auprès de notre ministère de tutelle.

 

Né en 1964 à Cannes (Alpes Maritimes), Patrick Capolsini suit un cursus scientifique à l’université de Nice Sophia-Antipolis, parcours qui le conduit à l’obtention d’un Master (DEA à l’époque) de Mathématiques et Informatique. Il effectue sa thèse dans le domaine du calcul symbolique à l’interface des mathématiques et de l’informatique dans un laboratoire de l’Institut National de Recherche en Informatique et Automatique (INRIA) avant de poursuivre sa formation par un séjour postdoctoral à l’Institut fédéral de technologie de Zurich.

 

En 1994, Patrick Capolsini est recruté comme maître de conférences au sein de l’Université de la Polynésie française. Ses activités de recherche se concentrent dans un premier temps sur la télédétection en milieu récifal et insulaire avant qu’il n’opère, à partir de 2005, une reconversion thématique vers la sécurité des données, en particulier des données à caractère géographique, notamment en assurant l’encadrement d’étudiants doctorants. Très attaché à la « double compétence » des enseignants-chercheurs, il assure des enseignements autour de l’algorithmique et de la programmation, attachant un soin particulier à l’élaboration de supports numériques en ligne.

 

Dès sa prise de fonction en 1994, Patrick Capolsini s’investit très fortement dans le fonctionnement de l’Université. Il est en effet chargé par le Président de mettre en place un centre de ressources informatiques totalement inexistant à l’époque. De 2004 à 2008, il assure la direction du département/UFR de « Sciences, Sciences Médicales et Technologies » où il acquière une très précieuse expérience de tout ce qui touche à la gestion de la pédagogie.

 

En 2011 il devient vice-président du Conseil d’Administration. A ce poste il est particulièrement en charge des affaires financières et des ressources humaines. Il suit également des dossiers complexes comme la création de l’institut Confucius de la Polynésie, la transformation de l’IUFM en Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education (ESPE) ainsi que différents projets immobiliers. Le plus gros dossier dont il aura la charge sera de préparer l’UPF au passage aux responsabilités et Compétences Elargies (RCE) le 1er janvier 2013. Dans la continuité de son mandat de vice-président, il accède, le 13 avril 2017, aux fonctions de Président de l’université de la Polynésie française. Cette année il est réélu pour une seconde fois.

 

Retour en images sur le Conseil d'administration du 13 avril 2021

 

 

M. Patrick CAPOLSINI,  Président de l'UPF, entouré des membres du Conseil d'administration de l'UPF

 

Séance du Conseil d'administration de l'UPF du 13 avril 2021

 

 

 

 

 

Prochainement, abonnez-vous à la lettre d'information de l'UPF.