Les aides à la mobilité

Différents types d’aides à la mobilité internationale sont accessibles aux étudiants inscrits à l’UPF et partant en mobilité d’études, de formation ou en stage dans le cadre de leur cursus.

 

Ces aides sont attribuées par :

 

Une commission se réunit tous les ans pour attribuer une bourse en fonction des critères d’attribution de chaque dispositif.

image-20201103101043-1Depuis 2003, l’UPF propose une aide à la mobilité internationale du ministère de l'éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche en faveur des étudiants souhaitant suivre une formation supérieure à l’étranger dans le cadre d’un programme d’échanges ou envisageant d’effectuer un stage international. La formation ou le stage doit s’inscrire dans le cadre du cursus d’études.

Bénéficiaires

La priorité est donnée aux étudiants boursiers sur critères sociaux inscrits à l’UPF au moment de leur demande et qui y préparent un diplôme.

Durée du séjour aidé de l’étudiant

La durée varie de deux à neuf mois consécutifs. Cette durée correspond à la période effective du séjour dans le pays d’accueil.

Critères de sélection

Sont pris en compte pour l’octroi de l’aide : 

  • le montant annuel de la bourse d’Etat,
  • l’intérêt du séjour,
  • la qualité de la formation ou du stage suivi à l’étranger,
  • les dépenses liées à la mobilité internationale envisagée,
  • le niveau académique de l’étudiant candidat.

Montant de l’aide et conditions pour son paiement

Pour l’année universitaire 2015-2016, le montant de cette aide financière s’élève à 47 732 Fcfp par mois. Pendant la durée du séjour concerné, l’aide à la mobilité internationale s’ajoute à la bourse initiale d’enseignement supérieur sur critères sociaux. Elle peut également s’ajouter à l’allocation Erasmus+. 
Le séjour au sein de l’université d’accueil et l’assiduité aux cours prévus dans le projet doivent être vérifiés. Pour cela, l’étudiant est tenu de remettre mensuellement à son établissement d’origine un justificatif de présence ou une attestation de stage.

Candidatures

Un dossier présentant le projet de formation ou de stage à l’étranger ainsi que la demande d’aide à la mobilité internationale accompagnée des documents requis sont à remettre au service des relations internationales avant le :

  • 30 juin pour un départ au 1er semestre ;
  • 30 novembre pour un départ au 2nd semestre.

 

Fichier:Erasmus+ Logo.svg — WikipédiaLes étudiants de l’UPF en mobilité Erasmus+ peuvent recevoir une bourse de l’Union européenne qui consiste en une participation aux frais induits par la mobilité.

Elle est forfaitaire et intègre systématiquement le coût de la vie du pays de destination.

 

Compte tenu de l’éloignement géographique avec le continent européen, la Commission européenne a prévu des dispositions plus avantageuses pour les mobilités en provenance des pays et territoires d’outre-mer. 

Plus d'infos

www.erasmusplus.fr

Aide à la continuité territoriale

Il s’agit d’une aide « tout public » qui consiste en une prise en charge forfaitaire du coût du transport entre la Polynésie française et la métropole quel que soit le motif du voyage.

Passeport-mobilité pour études

Ce dispositif est destiné aux étudiants de l'enseignement supérieur désirant s'inscrire dans une filière d'études métropolitaine, en Outre-mer ou dans un pays de l'Union européenne.

Passeport-mobilité pour formation professionnelle

Il s’adresse aux personnes ayant un projet d'insertion professionnel adossé à une formation préalable, ainsi que les personnes admissibles aux épreuves de certains concours (en métropole, dans une autre collectivité d'Outremer ou dans un Etat membre de l'Union européenne).

Eligibilité à ces aides

L'octroi de ces aides est soumis à des conditions de résidence, de ressources et de non cumul entre elles sur une année, ainsi qu'à d'autres particularités.

Contacts

 

Prochainement, abonnez-vous à la lettre d'information de l'UPF.