La politique de recherche

Inscrite au cœur des activités de l’Université, la Recherche vient en appui de la formation, de l’innovation et du développement en Polynésie française.

L’UPF dispose aujourd’hui du potentiel de recherche interdisciplinaire le plus important de Polynésie française, rassemblant plus d’une centaine de personnels permanents. La qualité des travaux de recherche conduits par ces équipes, est reconnue non seulement à l’échelle nationale, mais surtout au niveau régional et à l’international. L’action de l’université s’inscrit résolument dans une dynamique partenariale, avec les universités françaises ultra-marines dans le cadre du laboratoire d’excellence Corail et à une échelle régionale via le réseau des Universités du pacifique Insulaire (PIURN). Aujourd’hui, d’autres partenariats sont également développés avec l’Australie, la Nouvelle-Zélande et à l’échelle Asie-Pacifique.


Au niveau local, l’UPF s’est fortement investie dans la structuration des acteurs de la recherche. Ainsi dès 2012 elle a porté le projet de création de la première Unité mixte de Recherches (UMR 241 Ecosystèmes Océaniens) basée à 100% en Polynésie française, et associant des chercheurs de l’UPF, de l’IRD, de l’Ifremer et de l’Institut Louis Malardé. En 2017, l’UPF porte le projet de création de la Maison des Sciences de l’Homme du Pacifique (MSH-P) en partenariat avec le CNRS. Il s’agit de la 23ème MSH du réseau national, et la première en Outre-Mer. Dans la continuité de cette démarche fédératrice et dans le cadre de la Politique de site de Polynésie, l’UPF sera à l’initiative d’un consortium de recherche et d’innovation : le consortium RESIPOL.

 

RESIPOL


Ce dispositif est mis en place dans un cadre national (Loi n°2013-660 relative à l’Enseignement supérieur et à la recherche du 22 juillet 2013) visant la mise en place d’une organisation territoriale coordonnée autour d’un projet partagé défini d’un commun accord par les établissements de l’Etat et du Pays et nos partenaires de l’Université de Berkeley, afin de soutenir le développement de la Polynésie française par la connaissance, la formation et l’innovation.
 
Le consortium RESIPOL relève du  volet « Recherche et Innovation » du projet stratégique de site remis au Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation en septembre 2016, qui apporte une première définition des actions qui seront menées par les acteurs au cours de la période sexennale.
 
Ce partenariat établi entre l’Université de la Polynésie française et l’ensemble des autres organismes de recherche présents sur le site polynésien, traduit la volonté partagée de conduire ensemble – et en restant largement ouverts sur le monde – des recherches pouvant apporter une contribution significative et originale à la connaissance, aux « savoirs ». Cette dynamique de regroupement s’est appuyée notamment sur le travail d’analyse et de prospective effectué dans le cadre du projet de Schéma Directeur Recherche et Innovation 2015-2025 (SDRI), coordonné par la DRRT et la Délégation à la recherche du gouvernement de la Polynésie française. 

 

Création du consortium RESIPOL jeudi 31 Janvier 2019

Prochainement, abonnez-vous à la lettre d'information de l'UPF.