• Accueil
  • >>
  • "RAMA RAMA" : Témoignages d'étudiants en stage : Manutea FRANCOIS
Version imprimableEnvoyer par mailPDF version

"RAMA RAMA" : Témoignages d'étudiants en stage : Manutea FRANCOIS

Rama Rama

logo_rama_rama_site_web.jpg

Manutea FRANCOIS - stage d’assistant développeur

  • Etudiant en L2 Infirmatique (2017-2018)
  • Stage facultatif à Pacifique Informatique et Technologies autour d’Internet (PITI)
  • Du 11 juin 2018 au 01 août 2018 (9 semaines)
  • Premiers pas à l’UPF/parcours : Licence Informatique (2015-2016

manutea_plan_de_travail_1_0.jpgComment as-tu eu l'idée de faire ton stage de licence au sein de l’agence PITI et comment as-tu procédé pour y arriver ? Avais-tu déjà une connaissance du milieu avant ce stage ?

Faire un stage était déjà dans mes projets, même si ce n’était pas un stage obligatoire dans mon cursus de licence. Je n’avais encore jamais côtoyé le milieu professionnel de l’informatique. J’étais conscient de l’importance que cela pouvait avoir sur le marché du travail. A la fin d’une licence, on sort tous avec le même diplôme en poche, avoir quelque chose en plus est toujours… un plus !

 

La société PITI est venu faire une présentation à l’université pour se faire connaître des futurs informaticiens du Fenua. Ils m’ont donné une très bonne impression et l’idée de faire un stage chez eux à commencer à mûrir.

Comment as-tu mené tes recherches de stage ? Uniquement sur internet ou via d'autres biais ? (SEFI, COSIP, autres étudiants, connaissances) ?

Vu que c’est l’entreprise qui est venue se présenter à nous, je n’ai eu aucune recherche à faire. 

Était-ce ton tout premier stage ? Et si non, peux-tu revenir sur tes précédentes expériences de stagiaire ?

C’était mon tout premier stage en entreprise, car je n’avais pas fait le stage obligatoire de 3ème.

Sais-tu si la structure dans laquelle tu as été en stage avait déjà reçu des stagiaires ? As-tu été bien intégré dès le départ ? (Avec combien de salariés/bénévoles as-tu été en contact durant ton stage ?) 

Je sais que je n’étais pas le premier stagiaire. Dès que je leur ai fait part de mon envie de faire un stage dans leur société, j’ai été bien accueilli et encouragé par PITI à effectuer les démarches nécessaires auprès de l’université pour obtenir une convention de stage. Après un petit entretien destiné à évaluer mes compétences de base, nous avons pu, avec le COSIP, fixer les dates de mon stage. 

 

A mon arrivée, présentation du personnel, très sympathique, 5 informaticiens en tout chez PITI. J’ai été pris en main par le patron du bureau d’étude, qui m’a laissé une semaine d’auto-formation, avec son aide si le besoin s’en faisait sentir, c’était vraiment très enrichissant.

Que retiendras-tu de ce stage ? Qu'est-ce qui t'a été bénéfique ? 

Ce que je retiens de ce stage, et c’est vraiment très important et pour le coup, je vais m’adresser directement aux étudiants en informatique : le travail que l’on fournit à l’université et celui requis dans le secteur informatique…. n’ont RIEN A VOIR ! Je m’explique avec un exemple : A l’université, en tout cas ce que j’y ai vécu, tu travailles, dans ton coin, tu écris du code, qui sera lu une fois par toi, une fois par ton professeur… et tu n’en parles plus. En entreprise, tu dois travailler AVEC d’autres personnes, vous devez vous comprendre et vous organiser pour être “fluides”. Il ne faut pas être le seul à comprendre ce que tu fais, sinon c’est la catastrophe assurée.

 

Plus généralement, l’université donne, enseigne, travaille avec des outils qui sont pédagogiques, destinés à nous faire apprendre des choses, c’est normal. En entreprise, c’est différent, pas pire, pas mieux, différent ! Et il faut bien avoir conscience de ça et s’y préparer mentalement.

Peux-tu revenir sur un événement marquant pendant ton stage, une anecdote précise en positif et/ou en négatif, et comment tu as géré cela ?

Pendant mon stage j’ai travaillé sur une application mobile Android. Depuis le début, c’était un peu comme mon bébé… Et puis vient le jour de la “mise en tests” ! L’attente des premiers retours du client, c’était très stressant mais en même temps une sensation de “Tiens ! on vient de passer une étape !”. Assez positif dans l’ensemble !

Qu'est-ce qui a été le plus difficile et comment l’as-tu dépassé ?

Le plus difficile a été de m’adapter au monde de l’entreprise. Pour surmonter ça, il faut être ouvert au changement et avoir de la bonne volonté.

Un souvenir particulier et précis qui te restera de cette expérience professionnelle ?

Cette expérience professionnelle n’est pas terminée puisque mon stage a été écourté pour le transformer en CDI. Ce que je retiens du stage en lui-même c’est qu’il faut s’investir dans ses études et dans ses choix, les faire à fond et non à moitié.

Est-ce que ce stage t’a été utile dans la suite de tes études et dans la construction de ton projet professionnel ? Quel est-il ?

Ce n’est pas la fin de ma “formation” ni de mon projet professionnel : je suis un jeune développeur et j'apprends encore chaque jour avec mes collègues. Concernant les études, mon employeur autant que moi souhaitons que je termine ma licence d’informatique, pour avoir un diplôme, ce que je compte faire dans les quelques années à venir. 

Que conseillerais-tu aux étudiant·es pour leur recherche de stage ?

Trouvez un stage dans un domaine, une entreprise qui vous intéresse, choisissez-en une qui veut vraiment vous former.

Montrez-leur que vous êtes motivés et que vous aimez ce pourquoi ils vous forment ! Prenez leurs conseils et leurs recommandations pour enrichir vos connaissances.

 

Liens : https://www.piti.pf/

 

Cette expérience de stage t'intéresse ? Viens te renseigner sur les stages, les ateliers et les formations au COSIP. Si toi aussi tu souhaites valoriser ton stage de licence ou master, contacte le COSIP : cosip@upf.pf

Prochainement, abonnez-vous à la lettre d'information de l'UPF.