Version imprimableEnvoyer par mailPDF version

Le Master "Energie" présente sa première promotion et inaugure sa nouvelle salle de TP

Soumis par pmyotted le lun, 04/12/2017 - 16:49  ActualitésActualités , Evénements pédagogiques et institutionnels , FormationsFormations

Le 4 décembre 2017, l'UPF et EDT ENGIE ont inauguré la toute nouvelle salle de TP du Master "Energie" parcours "Gestion des Énergies en Milieu Insulaire et Tropical" (GEMIT)

dsc_0027.jpg

Les étudiants, l'équipe enseignante et les partenaires du Master GEMIT le 4 décembre 2017 à l'UPF

Une chaire "énergie" créée par EDT ENGIE et l'UPF

C’est à l’initiative de la société EDT ENGIE que cette nouvelle formation dans le domaine de l’énergie a été créé à l’UPF. Dans le cadre de ses responsabilités de concessionnaire de service public, EDT ENGIE, filiale du Groupe ENGIE, s’engage dans la transition énergétique, notamment par le biais de la formation. 94 % des Energies Renouvelables en Polynésie sont produits par le Groupe. A Tahiti, l’électricité provient pour 34% de l’hydroélectricté produite Marama, Nui filiale d’EDT ENGIE.

Le plan de transition énergétique dessiné par le gouvernement de la Polynésie française (50% d’EnR en 2020) encourage vivement l’utilisation d’énergies renouvelables.  D’une façon générale, en Polynésie française, comme partout dans le monde, l’introduction de nouvelles sources d’énergie lorsqu’elles sont d’intermittentes, oblige producteurs et gestionnaires d’énergie à repenser totalement la structure et l’organisation des réseaux électriques. De plus, à Tahiti et à fortiori dans les autres îles de Polynésie française, cette problématique est amplifiée en raison de la taille relativement réduite du réseau électrique. 
Cette transformation de la production électrique impose :

  • l’utilisation de nouveaux équipements et matériels (systèmes de stockage, capteurs, automates, enregistreurs…). 
  • un nouveau mode de gestion des différents flux d’énergie (communications temps réel, prévision de production et de consommation…)
  • de nouvelles compétences et induit l’apparition de nouveaux métiers. 

 

Par la création de cette chaire « énergie » à l’UPF, EDT-ENGIE affiche la volonté d’anticiper l’évolution fondamentale que vont subir les métiers de l’énergie en raison de l’intégration croissante de ces énergies nouvelles dans les réseaux électriques de Polynésie. EDT-ENGIE a également souhaité que ce soit l’Université de la Polynésie française qui relève ce défi de formation afin que ces ingénieurs « de l’avenir » puissent être recrutés parmi les jeunes polynésiens.

Former des cadres de haut niveau sur le fénua

Le Master mention « Energie » vise la formation de cadres de haut niveau dans le domaine de l’énergie. Il s’inscrit dans la problématique scientifique, économique et sociétale de l’énergie. 
Le MASTER mention « Energie » est co-accrédité par trois établissements :

  • L’Université de Franche-Comté, 
  • L’Université de Technologie de Belfort-Montbéliard
  • L’Université de la Polynésie française

 

Il repose sur trois parcours : 

  • Energie Electrique (EE), (M1 et M2 à Belfort)
  • Ingénierie Thermique et Énergie (ITE), (M1 et M2 à Belfort)
  • Gestion des Energies en Milieu Insulaire et Tropical  (GEMIT), (M1 à Belfort, M2 à Tahiti)

Pour la première année du parcours GEMIT, les étudiants choisissent des UE des parcours (EE) et/ou (ITE) du niveau M1 dont les cours sont dispensés à Belfort. En seconde année, ils se rendent à Tahiti pour le niveau 2, pour suivre des enseignements spécifiques au parcours GEMIT à l’UPF. 

Les secteurs d’emploi visés par le master « Energie » sont ceux de :

  • la production et la distribution de l’énergie ;
  • les nouvelles technologies de l’énergie ;
  • l’efficacité énergétique ;
  • le stockage de l’énergie ;
  • les réseaux énergétiques.

Une belle réussite pour la première promotion du Master

dsc_0014.jpg

Mahana FROGIER, Heirani TANG  et Heimanarii MAAMAATUAIAHUTAPU, les 3 étudiants de la promotion 2016/2017 à Tahiti et les 4 étudiants de la promotion 2017/2018 à Belfort en direct sur Skype.  

 

Dès la signature de la convention en avril 2016, certains étudiants issus soit de la Licence Physique-Chimie, soit de la Licence Professionnelle Energies Renouvelables et Maîtrise d’Energie ont souhaité se rendre à Belfort pour s’inscrire en Master 1. Il est à noter que ces deux formations ne sont pas parfaitement adaptées pour une poursuite vers le Master « Energie ». La première est un peu trop théorique et la seconde trop technique. Cependant, l'équipe enseignante a jugé que ces étudiants avaient les compétences pour relever le défi.

 

Aux difficultés liées à leur formation initiale, se sont ajoutées les conditions d’éloignement et climatiques (le climat franche-comtois est particulièrement difficile). Mais très vite, ils se sont rendu compte que leur formation initiale respective était complémentaire. Ils se sont donc serrés les coudes, se sont entre-aidés, pour finalement brillamment réussir leur année et obtenir le Master 1 à des places plus qu’honorables, 4ème, 7ème et 10ème sur une promotion de trente étudiants.

 

De plus, l’équipe pédagogique de Belfort a exprimé de nombreux messages positifs faisant part de la convivialité des étudiants tahitiens, de leur sérieux et de leur persévérance. La nouvelle accréditation obtenue en 2017, avec les deux universités partenaires, est certainement liée à l’image très positive de la jeunesse polynésienne qu’ils ont donnée. Ils méritent tous les trois nos plus chaleureuses félicitations :

  • M. Mahana FROGIER (titulaire d’une licence Physique Chimie de l’UPF)
  • M. Heimanarii MAAMAATUAIAHUTAPU (titulaire BTS électrotechnique et  LP ERME de l’UPF)
  • M. Heirani TANG (titulaire BTS électrotechnique et  LP ERME de l’UPF)

 

Quatre nouveaux étudiants de l’UPF ont été sélectionnés pour intégrer le Master 1  à la rentrée 2017. La nouvelle accréditation fait que d’autres étudiants du M1 pour rejoindre le M2 à la rentrée 2018. L’idée de s’orienter vers ces nouveaux métiers semble faire son chemin chez les étudiants.

L'album photos de l'inauguration

 

Inauguration de la nouvelle salle de TP du Master GEMIT

 

FORMATIONS

Master (M2) Energie - Parcours Gestion des énergies en milieu insulaire et tropical (GEMIT)

Un master pour accéder aux métiers introduits par la transition énergétique - M1 à l'Université de Franche-Comté - M2 à l'UPF Lire la suite

Licence professionnelle (L3) Maîtrise de l’énergie, électricité, développement durable - Parcours énergies renouvelables et maîtrise d’énergie (ERME)

Une licence professionnelle "ERME" pour préparer à des postes de technicien supérieur dans les entreprises du secteur de la production et de la distribution d'énergie, du secteur de la construction, pour les collectivités, dans les bureaux d'étude... Lire la suite

Prochainement, abonnez-vous à la lettre d'information de l'UPF.