• Accueil
  • >>
  • Une histoire de Tahiti, des origines à nos jours
Version imprimableEnvoyer par mailPDF version

Une histoire de Tahiti, des origines à nos jours

RechercheActualités , RechercheRecherche

Une histoire de Tahiti, des origines à nos jours

Un ouvrage rédigé par un collectif d’enseignants-chercheurs et de chargés de cours de l’UPF sous la direction d'Éric Conte. Une édition Au vent des îles en partenariat avec l'UPF et la Maison des Sciences de l’Homme du Pacifique

Une histoire de Tahiti, des origines à nos jours

 

Publié par la maison d'éditions Au vent des îles en partenariat avec l'université de la Polynésie française et la Maison des Sciences de l’Homme du Pacifique, cet ouvrage raconte, pour la première fois sous une forme synthétique, l’histoire de Tahiti et des îles de la Société depuis l’arrivée des hommes jusqu’à nos jours.

 

Résumer plus de mille ans d’histoire du peuple tahitien en un simple volume était un défi qu’un groupe d’enseignants-chercheurs et de chargés de cours de l’Université de la Polynésie française a décidé de relever. Chacun d’eux étant un spécialiste reconnu dans sa discipline, cette synthèse actualise les connaissances sur le passé, lointain comme proche, en fonction des recherches les plus récentes. Ce livre n’est cependant pas destiné aux seuls étudiants ; il s’adresse, en fait, à un large public, tous ceux que la Polynésie intéresse et concerne. Ce regard rétrospectif les aidera à mieux comprendre la société actuelle dans toute sa complexité.

 

Ce livre montre  la qualité des recherches de l'université de la Polynésie française et l'effort de transmission des savoirs qu'elle déploie auprès du grand public et de ses étudiants. L'université a souhaité que ce livre soit accessible financièrement en fixant son prix de vente à 3500 francs pacifique. Bien entendu, l'ouvrage d'ores et déjà disponible en prêt à la bibliothèque universitaire.

 

A noter que les droits d'auteurs de ce livre seront reversés à la Maison des Sciences de l’Homme du Pacifique afin de financer un prix qui récompensera des étudiants, en mémoire de Michel Lextreyt décédé en 2016. 

 

Eric Conte et Bruno Saura dédicaceront l'ouvrage le samedi 18 mai de 9h à 12h à la librairie Odyssey de Pappete.

Lire un extrait de l'ouvrage

 

 

img_1703.jpg

Les auteurs

Eric Conte est Professeur des universités en ethno-archéologie océanienne à l’université de la Polynésie française dont il a été président (2011-2017), directeur de la Maison des sciences de l’homme du Pacifique (USR 2003- CNRS-UPF).  Docteur et habilité à diriger des recherches de l’université Paris-1 (Panthéon-Sorbonne) où il a assuré les enseignements de préhistoire océanienne pendant quinze ans. Il est directeur du Centre International de Recherche Archéologique sur la Polynésie (UPF, Paris-1, université de Berkeley et université d’Auckland) et dirige également la Maison des Sciences de l’Homme du Pacifique (CNRS-UPF). Il a effectué des enquêtes ethnographiques et des fouilles archéologiques dans tous les archipels de Polynésie française. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages et de nombreux articles dans des revues internationales.

 

Bruno Saura est né à Metz le 5 août 1965. Cet universitaire est l’auteur de travaux scientifiques et d’essais consacrés à la Polynésie. S’il fallait trouver un thème commun à ses oeuvres, ce serait l’homme polynésien, avec sa sensibilité et ses habitudes, ses misères et ses travers. Bruno Saura est avant toute chose observateur attentif de la réalité polynésienne. Il met à nu les souffrances d’une population autochtone qui habite poétiquement et violemment une Polynésie en perpétuelle mutation, sans cesse en quête de son identité originelle. Bruno Saura est professeur en Civilisation polynésienne à l’université de la Polynésie française. Titulaire d’un doctorat en Science politique et d’une habilitation à diriger des recherches en Anthropologie de l’Université d’Aix-Marseille III, il réside de longue date en Polynésie française. Ses principaux travaux portent sur la tradition orale des îles Sous-le-Vent (« La lignée royale des Tamatoa de Raiatea », 2003 ; « Huahine aux temps anciens », 2005), ainsi que sur les questions ethniques, politiques et religieuses dans le Tahiti d’aujourd’hui (« Des Tahitiens, des Français – leurs représentations réciproques aujourd’hui », 1998 ; « Tinito, la communauté chinoise de Tahiti », 2003.

 

Michel Lextreyt 1949-2016. Inspecteur d’académie en histoire-géographie, agrégé de géographie Il a été inspecteur d’académie et inspecteur pédagogique régional en histoire et géographie en résidence à Tahiti. Il a beaucoup oeuvré à l’adaptation à la Polynésie des programmes d’histoire et géographie. Auteur de plusieurs ouvrages sur le Pacifique, il a été chargé de cours sur l’Océanie à l’université de la Polynésie française.

 

Véronique Dorbe-Larcade est Maître de conférences HDR en histoire moderne à l’université de la Polynésie française.  Elle enseigne l’histoire moderne qui s’étend du XVe au début XIXe siècle à l’université de la Polynésie française. Elle mène présentement des recherches sur la période du contact et ses suites à Tahiti et dans les îles.

 

Vaki Gleizal est Professeur certifié d’histoire-géographie. Né le 17 Juillet 1981 à Tahiti, il vit depuis sur l’île soeur, Moorea. Après trois années passées à l’université de la Polynésie française, il part à Paris afin d’obtenir un doctorat d’Histoire en se spécialisant sur l’aire Pacifique. Il a la chance d’être dirigé par Bruno Saura et Alain Forest jusqu’en 2009, date à laquelle il soutient sa thèse. Depuis, il dispense des cours de Civilisation polynésienne à l’UPF et est professeur certifié au lycée Aorai.

 

Liou Law est Maître de conférences honoraire d’espagnol à l’université de la Polynésie française.  Née à Tahiti, elle a poursuivi ses études en France à l’université de Toulouse. Elle a consacré sa thèse de doctorat et plusieurs publications aux sources hispaniques sur l’ancienne Polynésie qu’elle a retrouvées en Espagne et au Pérou.

 

Vahi Sylvia Tuheiava-Richaud est Maître de conférences honoraire en langues et littératures polynésiennes à l’université de la Polynésie française.  Elle enseigne la linguistique polynésienne, la langue tahitienne écrite, la littérature polynésienne notamment la mythologie ainsi que la traduction. Membre du laboratoire EASTCO, ses travaux de recherche s’articulent autour de la question de la langue tahitienne en contexte d’avant l’ère du contact et jusqu’à nos jours. La constitution de corpus de traditions orales anciennes transcrites et des premiers écrits manuscrits et imprimés en langue tahitienne est une étape majeure dans le choix des matériaux d’étude pour un travail méthodique et exploratoire en vue de l’analyse critique de leurs contenus.

 

Renaud Meltz est Professeur d’histoire contemporaine à l’université de Haute-Alsace et directeur du CRESAT (Centre de recherche sur les sociétés, les arts et les techniques). Une partie de ses travaux porte sur les sociétés européennes et le Pacifique (impérialisme, circulations d’idées, transferts culturels). Il prépare un numéro de la revue monde(s) sur la fabrique de l’information internationale dans la presse au XIXe siècle dans lequel il consacre un article à Tahiti.

Où se procurer l'ouvrage ?

  • A Tahiti : Rendez vous dans votre libraire habituelle à Papeete.
  • En commande, ou en ligne : Infos sur le site internet de Au vents des îles
  • Vous êtes étudiant :
    • Au vent des îles propose une remise de 15% aux étudiants de l’UPF, offre valable exclusivement dans leur showroom de Fare Ute et qui porte sur l’ensemble de leurs collections toute l’année.
    • Le livre est disponible en prêt à la bibliothèque universitaire.

 

offre_avdi_etudiants_upf.png

PLUS D'INFOS

Maison des Sciences de l’Homme du Pacifique (MSHP)

La Maison des Sciences de l’Homme du Pacifique est une Unité de Service et de Recherche (USR-2003) créée officiellement le 1er janvier 2017 par le Centre National de la Recherche scientifique (CNRS) et l’Université de la Polynésie Française (UPF).

Lire la suite

Prochainement, abonnez-vous à la lettre d'information de l'UPF.