Version imprimableEnvoyer par mailPDF version

Présentation du LMD

Soumis par communication le lun, 07/09/2015 - 12:42  Formations

LMD est le sigle employé pour désigner l’organisation du dispositif d’enseignement supérieur français en fonction des trois grades :

  • Licence [L] fournissant un diplôme à Bac +3
  • Master [M] débouchant sur un diplôme de niveau Bac +5
  • Doctorat [D] donnant accès au titre de Docteur à Bac +8

Schéma LMDL’organisation des études

Cette organisation des études a été mise en place à l’UPF à partir de la rentrée universitaire 2005. Elle facilite :

  • la comparaison des diplômes à l’intérieur de l’espace européen,
  • la mobilité des étudiants,
  • la flexibilité des parcours.

Les évaluations sont semestrielles ; chaque semestre est validé par l’obtention de 30 crédits. 180 crédits sont nécessaires pour valider une licence qui se prépare en trois années ; 120 crédits supplémentaires sont nécessaires pour un master, qui s’obtient en deux années, avec le choix en deuxième année entre master de recherche et master professionnel.

Une présentation par domaines

Les diplômes sont répertoriés par domaines de formation. Dans chaque domaine, on retrouve des mentions de licence, puis des spécialités et des parcours. Le diplôme obtenu porte le nom de la mention, éventuellement de la spécialité ou du parcours.

Le parcours universitaire

Un parcours de formation représente une progression au sein d’un ensemble de matières organisées en unités d’enseignement (UE), proposées par l’université. L’étudiant construit son parcours et son projet professionnel sur la base d’un parcours type. Le choix de parcours est conseillé par les membres de l’équipe de formation. La plupart des parcours incluent un module « projet professionnel ».

Le supplément au diplôme

Une annexe, appelée « supplément au diplôme », est délivrée, en même temps que le diplôme, afin de préciser le détail des connaissances acquises pendant la formation.

Le cursus de licence

Elle s’obtient après 3 années d’études : L1, L2 et L3, chaque année comportent 2 semestres de 13 ou 14 semaines d’enseignement. Chaque semestre comprend environ 5 unités d’enseignement appelées « UE ». Chaque UE est constituée de cours magistraux (CM) et de travaux dirigés (TD) et/ou de travaux pratiques (TP) complétés, suivant le cas, par la réalisation d’un travail personnel. A chaque UE correspond un nombre de crédits européens (ECTS), la somme des crédits d’un semestre est de 30 crédits.
Pour s’inscrire en première année de licence, il faut être titulaire du baccalauréat, du diplôme d’accès aux études universitaire ou de tout autre diplôme équivalent. Il est également possible de s’inscrire par validation d’études, d’acquis professionnel, personnel ou de l’expérience. Pour la licence professionnelle, l’inscription s’effectue directement en 3ème année (L3) après 2 ans d’études : L1 + L2 d’une licence générale, ou encore par validation d’acquis.

Les examens

Les examens sont généralement organisés à la fin de chaque semestre avec une session de rattrapage pour chaque semestre. Le contrôle des connaissances intègre pour une large part le contrôle continu.

La poursuite d’études et les débouchés

Le LMD facilite la mobilité et permet ainsi à un étudiant de compléter sa licence dans une autre université de l’espace européen, par reconnaissance des études réalisées dans son université d’origine.
Selon ses aspirations, une licence générale permet de postuler pour des postes d’encadrement dans les entreprises du secteur privé ou de présenter des concours de recrutement de la fonction publique. Ce diplôme à bac +3 permet également d’intégrer une école supérieure de professorat et d’éducation (ESPE), une grande école (sur dossier ou concours), une première année de master (M1) et de poursuivre dans un master (professionnel ou de recherche) dans son domaine d’études (M2). La licence professionnelle a pour objectif principal de déboucher directement sur un emploi.
 

Prochainement, abonnez-vous à la lettre d'information de l'UPF.