• Accueil
  • >>
  • Conférence Savoirs pour tous : « Les langues de l’Océanie : un archipel fragile »
Version imprimableEnvoyer par mailPDF version

Conférence Savoirs pour tous : « Les langues de l’Océanie : un archipel fragile »

ActualitésActualités , Agenda , Evénements scientifiques , RechercheRecherche
Date de l'événement : Jeudi, 11 octobre, 2018 - 17:30 à 19:00
Lieu : Amphi A1 de l'UPF
Nicholas EVANS Nicholas EVANS

Nicholas EVANS Professeur de Linguistique à l'Australian National University, interviendra sur le thème « Les langues de l’Océanie : un archipel fragile », le jeudi 11 octobre 2018 à 17h30 en amphi A1

Présentation de la conférence

La plupart des 7 000 langues du monde ne se transmettent plus à la génération des enfants, ce qui cause de grands dégâts à la « logosphère », particulièrement graves en Océanie. Chaque langue a une histoire différente à nous raconter : sur l’histoire de son peuple, sur la littérature orale, sur les connaissances écologiques et technologiques, sur les façons différentes d’être humain. Que perdons-nous quand nous enterrons le dernier témoin d’une langue et que pouvons-nous faire pour conserver la plus grande quantité possible de ces connaissances sous une forme durable susceptible d’être transmise aux générations futures ? Dans cette conférence, j’aborderai ces problématiques en les illustrant grâce à la grande richesse des langues de l’Océanie.

Biographie

nickevans.jpgNicholas Evans est professeur de linguistique et directeur du ARC Centre of excellence for the dynamics of language (CoEDL) à l’Australian National University de Canberra, College of Asia and the Pacific. Son champ d’investigation, consacré d’abord aux langues aborigènes d’Australie (Kayardild, Bininj Gun-wok, Dalabon), s’est tourné plus récemment vers les langues papoues (Nen). Chercheur de terrain, linguiste, anthropologue, il explore la tension remarquable entre l’unité et la diversité des langues et des cultures, l’intense pouvoir expressif des langues traditionnelles. Son livre Ces mots qui meurent, traduit en 2012, est publié par La Découverte. 

 

 

 

 

 

Références bibliographiques

  • Evans, Nicholas. 2012. Ces mots qui meurent. Paris: La Découverte. 
  • Evans, Nicholas & Steven Levinson. 2009a,b. The Myth of Language Universals. Behavioral & Brain Sciences, Target Article with Commentary, plus response (With diversity in mind: freeing the language sciences from Universal Grammar). Behavioral & Brain Sciences 32: 429-448, 472-492.
  • Evans, Nicholas & Marian Klamer. (eds.) 2012. Melanesian Languages on the Edge of Asia: Challenges for the 21st Century. Language Documentation and Conservation Special Publication No. 5. 
  • Evans, Nicholas, Louise Martin-Chew and Paul Memmott. 2008. The heart of everything. The art and artists of Mornington & Bentinck Islands. Melbourne: McCulloch & McCulloch Art Books.

Infos pratiques

  • Jeudi 11 octobre 2018 à 17h30 en Amphi A1 de l'UPF - Campus d'Outumaoro.
  • D’une durée d’une heure à une heure et demie, les conférences "Savoirs pour tous" sont suivies d’un débat avec l’auditoire.
  • Entrée libre sous réserve des places disponibles.

Les prochaines conférences "Savoirs pour tous"

PLUS D'INFOS

Conférences « Savoirs pour tous »

Un cycle de conférences pour tout public sur des thèmes variés touchant à tous les domaines de la connaissance

Lire la suite

Prochainement, abonnez-vous à la lettre d'information de l'UPF.