• Accueil
  • >>
  • Attestation d'Etudes Universitaires - Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation - Parcours adaptés
Version imprimableEnvoyer par mailPDF version

Attestation d'Etudes Universitaires - Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation - Parcours adaptés

École Supérieure du Professorat et de l'Education - Parcours adaptés 1er degré (AEU1) et 2nd degré (AEU2)

Présentation du parcours adapté 1er degré

Ce parcours s'adresse à la fois aux professeurs des écoles stagiaires affectés à mi-temps en école et titulaire d'un master non MEEF (parcours PA-PE A) et aux professeurs stagiaires titulaires d’un master MEEF (parcours PA-PE B). La commission académique déterminera pour chaque fonctionnaire stagiaire, selon son parcours antérieur les U.E qu'il devra suivre.

Les enseignements visent la construction des compétences professionnelles nécessaires à l’exercice du métier de professeur des écoles, en conformité avec Le référentiel de compétences des enseignants. Il intègre les champs de formation suivants :

  • les connaissances disciplinaires
  • les approches didactiques
  • la connaissance du contexte d’exercice du métier
  • l’initiation à la recherche
  • la mise en situation professionnelle



La formation se fait en alternance ; elle repose sur un équilibre entre enseignements et stages. Elle s’organise de la manière suivante :

  • un mi-temps en responsabilité dans une classe, 90 jours
    • stage filé les lundi, mardi, voire le mercredi matin
    • deux périodes de stage massé de trois semaines, en octobre et en février
  • un mi-temps à l’ESPE, le jeudi et vendredi pour les enseignements de master avec un volume de formation de 295,5 heures (162,5 h au semestre 9 et 133 h au semestre 10).

 

Le mémoire demandé aux PES ayant validé un master prend la forme d’un écrit professionnel réflexif ou EPR qui prend appui sur le stage de formation en alternance et sur d’autres enseignements du parcours de formation. Il repose sur une situation pédagogique ou éducative mise en oeuvre en responsabilité et les pratiques professionnelles qui y sont liées. Il peut s’appuyer également sur le projet interdisciplinaire. Pour conduire sa recherche et élaborer le mémoire, le PES bénéficie de l’encadrement pédagogique d’un enseignant agrégé ou certifié de l’ESPE. Un conseiller pédagogique de l’ESPE peut être associé à cet encadrement.

 

Dès que le professeur des écoles stagiaires (PES) aura fait le choix d’une thématique, il devra se mettre très rapidement en quête d’un directeur de mémoire.

 

L’EPR est une composante importante de l’évaluation de la formation (note d’avancement et soutenance orale). Chaque stagiaire devra également constituer un portfolio tout au long de l’année scolaire. Ce portfolio est adossé aux pratiques professionnelles et est révélateur des compétences effectivement construites. Par ailleurs, le PES a l’obligation d’obtenir une certification en langue tahitienne et culture polynésienne pour sa titularisation. Cette certification sera validée dans le cadre de l’UE Langues et culture polynésiennes. Le niveau de la certification serait, a minima, celui d’un utilisateur A2 ou « intermédiaire » du Cadre européen de référence pour les langues. Il devrait tendre vers B1 « niveau seuil de l’utilisateur indépendant » en fin d’année de formation.

Fichier(s) à télécharger

Prochainement, abonnez-vous à la lettre d'information de l'UPF.